Informations officielles

Vous consultez actuellement les archives de la rubrique Informations officielles

NOUVEAU : les personnels détachés à l’AEFE disposent d’une boîte mail professionnelle.

Comment l’activer ?
Vous pouvez l’activer sur le lien suivant: http://webmail.education.fr/
Identifiant : prenom.nom@education.fr
Mot de passe : votre NUMEN (que vous pouvez changer par la suite)

A quoi sert-elle ?
– Cette adresse vous permet de recevoir toutes les communications du ministère de l’éducation nationale (MEN)
– Elle vous est indispensable pour participer aux élections professionnelles du MEN à partir du 27 novembre prochain.
– Elle vous permet d’accéder au questionnaire de la consultation nationale sur le socle commun jusqu’au 18 octobre.

Vous pouvez envoyer, recevoir, stocker des messages électroniques, communiquer rapidement et de façon sécurisée (antivirus et antispams performants).

Vous accédez à votre messagerie de votre établissement, de votre service, de chez vous, etc.
Vous disposez d’un espace de stockage pouvant aller jusqu’à 100  megaoctets.
Le format de l’adresse est : prenom.nom@ac-academie.fr

Comment utiliser et profiter de cette adresse électronique ?

Deux moyens simples et complémentaires

  • Vous disposez d’un ordinateur « attitré » dans le cadre de votre travail
    Vous pouvez accéder et utiliser votre messagerie professionnelle via le webmail de votre académie ou via un client de messagerie standart (Outlook, Thunderbird, etc.). Vous pouvez ainsi envoyer, recevoir, ranger, archiver vos méls.  Rien ne vous empêche d’utiliser par ailleurs le webmail.
  • Vous ne disposez pas d’un ordinateur « attitré » dans le cadre de votre travail
    Vous pouvez accéder et utiliser votre messagerie professionnelle via le webmail de votre académie. En cliquant sur l’académie dont vous dépendez, et après avoir indiqué vos login/mot de passe, (les identifiants sont identiques à ceux utilisés pour les autres applications telle I-Prof), vous avez accès à toutes les fonctionnalités classiques d’un client de messagerie : envoi, réception de mails, carnet d’adresses, agenda, etc.).

Ainsi, vous pouvez consulter vos messages quel que soit l’endroit où vous vous trouvez (au bureau, dans votre établissement, à la maison, à l’étranger, etc.), du moment que vous avez un accès à internet.

Vous êtes enseignants, vous disposez déjà d’une adresse de messagerie à titre privé

Si vous possédez déjà une adresse à titre privé (gmail, wanadoo, free, alice, tele 2, etc.) et que vous ne souhaitez pas avoir l’ensemble de vos messages à plusieurs endroits, vous pouvez très simplement rediriger vos méls de manière automatique d’une boite à l’autre.

Que faire en cas de problème ?

En cas de perte ou d’oubli de vos identifiants, vous disposez dans votre académie d’un dispositif d’assistance (envoi de mél, site à consulter, numéro de téléphone, etc.).
Consulter le webmail de votre académie ou bien le site de votre académie.

Accéder au webmail de votre académie

 

carte académie : info-grippe

académie de Versailles académie de Paris académie de Lille - nouvelle fenêtre académie de Rouen - nouvelle fenêtre académie d'Amiens - nouvelle fenêtre académie de Reims - nouvelle fenêtre académie de Nancy-Metz - nouvelle fenêtre académie de Besançon - nouvelle fenêtre académie de Strasbourg - nouvelle fenêtre académie de Rennes - nouvelle fenêtre académie de Caen - nouvelle fenêtre académie de Nantes - nouvelle fenêtre académie d'Orléans-Tours académie de Dijon - nouvelle fenêtre académie de Poitiers - nouvelle fenêtre académie de Bordeaux - nouvelle fenêtre académie de Toulouse - nouvelle fenêtre académie de Montpellier académie de Limoges - nouvelle fenêtre académie de Clermont-Ferrand - nouvelle fenêtre académie de Lyon - nouvelle fenêtre académie de Grenoble - nouvelle fenêtre académie d'Aix-Marseille - nouvelle fenêtre académie de Nice - nouvelle fenêtre académie de Corse - nouvelle fenêtre académie de la Guadeloupe académie de la Martinique - nouvelle fenêtre académie de la Guyane - nouvelle fenêtre académie de la Réunion académie de Mayotte - nouvelle fenêtre académie de Créteil académie de Versailles académie de Paris académie de Créteil

 

 

 

 

Services académiques d’assistance

Académies Site d’assistance Téléphone Boîte fonctionnelle
Aix-Marseille messagerie.ac-aix-marseille.fr/
Amiens http://www.ac-amiens.fr/messagerie/ 03 22 82 37 40 http://www.ac-amiens.fr/messagerie/
Besançon https://pia.ac-besancon.fr/ 03 81 65 49 20
Bordeaux http://www.ac-bordeaux.fr/communiquer-autres-services.html 08 10 60 58 58
054 054 7000
Caen http://assistance.ac-caen.fr 0810 14 50 61 assistance@ac-caen.fr
Clermont-Ferrand http://www.ac-clermont.fr/personnels/assistance-informatique/ 0810 811 135 assistance@ac-clermont.fr
Corse 04 95 50 33 19  ou
04 95 50 34 23
cau@ac-corse.fr
Créteil http://assistance.ac-creteil.fr/
Dijon https://webmail.ac-dijon.fr 03 80 44 88 09
Assistance départementale :
03 80 44 88 09 Côte d’Or
03 86 59 45 75 Nièvre
03 85 22 55 27 Saône-et-Loire
03 86 51 50 27 Yonne
hotline@ac-dijon.fr
Grenoble https://bv.ac-grenoble.fr/uPortal/ 0810 76 76 76
Guadeloupe https://bv.ac-guadeloupe.fr/eka/ 0590 93 83 44 sosleka@ac-guadeloupe.fr
Guyane assistance.messagerie@ac-guyane.fr
Lille webmail.ac-lille.fr/portail/…
Limoges http://www.ac-limoges.fr/rubrique.php3?id_rubrique=250
rubrique webmail assistance
Lyon https://assistance.ac-lyon.fr/ 04 72 80 64 88 support_elections2014@ac-lyon-fr
Martinique 0596 52 25 25 assistance.informatique@ac-martinique.fr
Mayotte messagerie.ac-mayotte.fr 02 69 61 92 22
Montpellier http://webmail.ac-montpellier.fr/ 04 67 91 48 00 contact-assistance@ac-montpellier.fr
Nancy-Metz messagerie.ac-nancy-metz.fr
Nantes http://assistance.ac-nantes.fr 0 810 000 238 assistance@ac-nantes.fr
Nice bv.ac-nice.fr/amelouvert gestion.annuaire@ac-nice.fr
Orléans-Tours http://www.ac-orleans-tours.fr/assistance/ 0810 000 081 assistance@ac-orleans-tours.fr
Paris assistance@ac-paris.fr
Poitiers mel.ouvert@ac-poitiers.fr
Reims http://www.ac-reims.fr/cid76405/l-assistance.html 03 24 59 71 83 Ardennes
03 25 76 71 62 Aube
03 26 69 07 58 Marne
03 25 30 51 49 Haute-Marne
melouvert08@ac-reims.fr
melouvert10@ac-reims.fr
melouvert51@ac-reims.fr
melouvert52@ac-reims.fr
Rennes https://webmail.ac-rennes.fr 0810 45 44 54 assistance@ac-rennes.fr
Rouen http://www.ac-rouen.fr/assistance-informatique-51610.kjsp 0 820 36 36 36
La Réunion http://www.ac-reunion.fr/messagerie-agenda.html assistance.messagerie@ac-reunion.fr
Strasbourg www.ac-strasbourg.fr/assistance 0810 000 891 assistance@ac-strasbourg.fr
Toulouse https://si2d.ac-toulouse.fr 0810 000 282 assistance@ac-toulouse.fr
Versailles https://id.ac-versailles.fr
domaine “Support et assistance”
0 820 36 36 36 mel@ac-versailles.fr

Mise à jour : octobre 2014

boNOR : MENE1422492N
note de service n° 2014-129 du 9-10-2014
MENESR – DGESCO DEI

Texte adressé aux rectrices et recteurs d’académie ; aux inspectrices et inspecteurs d’académie-directrices et directeurs académiques des services de l’éducation nationale ; aux déléguées et délégués académiques aux relations européennes et internationales et à la coopération ; aux responsables académiques de la formation ; aux inspectrices et inspecteurs d’académie-inspectrices et inspecteurs pédagogiques régionaux de langues ; aux inspectrices et inspecteurs de l’éducation nationale de l’enseignement technique et de l’enseignement des langues ; aux inspectrices et inspecteurs de l’éducation nationale, chargés des circonscriptions d’enseignement du premier degré ; aux chefs d’établissement

A – Enseignement public : programmes pour les enseignants du premier degré exclusivement

A.1 – Échange franco-allemand

A.2 – Échange poste pour poste avec le Québec

B – Enseignement public : programme pour les enseignants du second degré exclusivement

B.1 – Séjours professionnels (Allemagne, Autriche, Espagne, Irlande, Italie, Portugal et Royaume-Uni)

C – Enseignement public : programme pour les enseignants des premier et second degrés

C.1 – Stages de perfectionnement linguistique, pédagogique et culturel à l’étranger

D – Enseignement public et privé sous contrat : programme pour les enseignants des premier et second degrés et les professeurs de français langue étrangère (Fle)

D.1 – Codofil, séjour en Louisiane

La loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République (rapport annexé) encourage une plus grande ouverture sur l’Europe et le monde au service de la réussite de tous : « L’École doit favoriser l’intégration des futurs citoyens français dans l’espace politique de l’Union européenne et rendre possible la mobilité professionnelle dans l’espace économique européen ». Distinctes des programmes européens dont elles peuvent être complémentaires, les actions de formation décrites dans la présente note contribuent fortement à cet objectif, en encourageant le développement des compétences linguistiques, personnelles et interculturelles des enseignants, l’ouverture des établissements scolaires sur l’Europe et le monde et la promotion du français à l’étranger.

La présente note de service décrit les programmes et actions d’échanges et de formation à l’étranger organisés au niveau national pour l’année scolaire 2015-2016. Ces programmes et actions s’adressent aux enseignants des premier et second degrés en fonction dans les établissements publics relevant du ministère de l’éducation nationale. Le programme Codofil s’adresse, en outre, aux enseignants de l’enseignement privé et aux professeurs de français langue étrangère (Fle). Pour la deuxième année consécutive, le programme Poste pour poste avec le Québec s’adresse également aux enseignants spécialisés (option D). Le programme Jules Verne fait l’objet d’une circulaire distincte (NOR : MENC1405356C circulaire n° 2014-035 du 11 mars 2014).

Les modalités d’organisation et de mise en œuvre varient en fonction des accords passés avec les différents pays partenaires. Il convient donc que les candidats soient particulièrement attentifs aux indications qui figurent dans les fiches descriptives de chacune des actions proposées avant de s’engager dans un projet. Les candidats sollicitant pour l’année d’échange une mutation, un détachement ou toute autre mobilité fonctionnelle ou physique, doivent impérativement le faire savoir lors de leur candidature.

L’annexe 1 classe les programmes d’échanges en fonction du public concerné.

L’annexe 2 présente les modalités de candidature ainsi que le calendrier à respecter pour chacune des actions de formation.

L’annexe 3 est consacrée au programme d’échange franco-allemand avec l’organisation du service des enseignants (3A), le formulaire à compléter (3B) et le modèle d’attestation de participation à l’échange franco-allemand (3C).

L’annexe 4 fournit des informations complémentaires sur le programme Codofil (séjour en Louisiane).

Il appartient aux recteurs d’académie de veiller à la diffusion de ces offres de formations à l’étranger auprès des écoles et des établissements scolaires. Il importe que le projet des enseignants souhaitant bénéficier des programmes et actions présentés dans la présente note soit pleinement intégré au projet pédagogique de l’école ou de l’établissement.

A – Enseignement public : programmes pour les enseignants du premier degré exclusivement

A.1 Échange franco-allemand

Ce programme est mis en œuvre et géré par la direction générale de l’enseignement scolaire (Dgesco), en collaboration avec l’Office franco-allemand pour la jeunesse (Ofaj). Il s’adresse aux enseignants titulaires du premier degré.

Afin de respecter la réciprocité du programme, l’académie d’origine du candidat retenu s’engage à accueillir en retour un enseignant allemand, soit dans le département d’origine du candidat partant, soit éventuellement dans un autre des départements de l’académie. Par ailleurs, une académie peut se porter volontaire pour accueillir un enseignant allemand sans envoyer d’enseignant français en Allemagne.

Objectifs et durée

Cet échange d’une année scolaire, renouvelable une fois, vise à développer l’enseignement de la langue allemande à l’école primaire, de la maternelle au cours moyen deuxième année. Il permet le perfectionnement linguistique et culturel des candidats qui s’engagent, à leur retour en France, à assurer des activités qui contribuent au développement de l’enseignement de l’allemand. Il donne l’occasion aux élèves français de bénéficier de cours assurés par des enseignants allemands et participe à la diffusion de la langue et de la culture françaises en Allemagne.

Dans le cadre de l’évaluation nationale du dispositif par le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, la Dgesco sera amenée à reprendre l’attache des candidats à leur retour en France.

Procédure de candidature

Le formulaire de candidature complété par le candidat (annexe 3B) est transmis à l’inspecteur de l’éducation nationale (IEN) de circonscription pour avis à la date indiquée au niveau académique.

Le candidat est susceptible d’être convoqué à un entretien de motivation par le rectorat.

Les enseignants français déjà en poste en Allemagne et souhaitant être reconduits devront suivre la même procédure de candidature.

Le formulaire de candidature est téléchargeable sur le site Éduscol dans la rubrique « Europe et Monde » (http://eduscol.education.fr/cid52926/echange-franco-allemand-des-enseignants-du-1er-degre.html).

Le candidat s’engage, s’il est retenu, à participer à l’échange ainsi qu’aux stages organisés par l’Ofaj. Un rapport d’activités est attendu en fin d’année scolaire (voir annexe 2).

Procédure de sélection, de validation et d’envoi des dossiers à l’administration centrale

Cette procédure est coordonnée par la délégation académique aux relations européennes et internationales et à la coopération (Dareic).

Après réception des dossiers de candidature, l’IEN porte un premier avis et transmet tous les dossiers à l’inspecteur d’académie-directeur académique des services de l’éducation nationale (IA-Dasen) qui portera l’avis définitif. Cet avis peut être fondé sur un entretien au cours duquel la motivation, les compétences linguistiques et les capacités d’adaptation des candidats seront appréciées. En cas de refus, un avis motivé figurera obligatoirement sur le dossier de candidature de l’enseignant.

Au terme de cette procédure de validation, la Dareic envoie sous bordereau et par voie hiérarchique au ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, Dgesco MAF2, 110 rue de Grenelle, 75357 Paris SP 07 et par courriel (dgesco.formation@education.gouv.fr) pour le 10 mars 2015 au plus tard :

1. la liste récapitulative des candidats retenus ;

2. les dossiers de candidature classés par département ;

3. la capacité d’accueil d’enseignants allemands par département d’une académie envoyant ou non un enseignant français en Allemagne.

La direction académique informe chaque enseignant de l’issue de sa candidature.

Procédure d’affectation des candidats

Courant avril 2015, une commission franco-allemande répartit les candidats par Land, selon l’un de leurs trois vœux et selon les postes disponibles, en tenant compte des partenariats existant entre les académies et les Länder, afin d’en renforcer les liens et de respecter la réciprocité du programme. L’affectation dans les écoles du Land est faite ultérieurement, lors du séminaire de contact organisé par l’Ofaj fin mai 2015.

Après communication des résultats d’affectation à l’académie par la Dgesco, le directeur académique des services de l’éducation nationale adresse à chaque candidat retenu une attestation de participation au programme d’échange sur le modèle de l’annexe 3C.

A.2 Échange poste pour poste avec le Québec

En liaison avec la délégation aux relations européennes et internationales et à la coopération (Dreic), la Dareic de l’académie d’Amiens gère, au niveau national, la mise en œuvre et le suivi administratif et financier des échanges poste pour poste avec le Québec.

Ce programme s’adresse aux enseignants du premier degré des classes de grande section de maternelle au cours moyen deuxième année titulaires de leur poste, ainsi qu’aux enseignants spécialisés (Capa-SH, option D) titulaires d’une Clis ou d’une unité d’enseignement. Tous les enseignants doivent justifier de cinq années d’ancienneté.

Objectifs et durée

Cet échange d’une année scolaire a pour objectif l’enrichissement des pratiques pédagogiques des participants ainsi que le renforcement des liens historiques entre la France et le Québec.

Procédure de candidature et de validation des dossiers

Les candidats sont invités à consulter l’annexe 2. – A.2.

B – Enseignement public : programme pour les enseignants du second degré exclusivement

B.1 Séjours professionnels (Allemagne, Autriche, Espagne, Irlande, Italie, Portugal et Royaume-Uni)

Le Centre international d’études pédagogiques (Ciep), en liaison avec l’inspection générale de l’éducation nationale, gère la mise en œuvre et le suivi administratif et financier de ce programme.

B.1.1 Séjour d’enseignants français dans un établissement en Allemagne, Autriche, Espagne, Irlande, Italie, au Portugal et au Royaume-Uni

Objectifs et durée

Ce programme de deux semaines consécutives (dont une semaine sur la période des congés scolaires) s’adresse prioritairement aux enseignants d’allemand, d’anglais, d’espagnol, d’italien, de portugais et de disciplines non linguistiques. Dans une moindre mesure et en fonction des places disponibles, il s’adresse également aux enseignants d’autres disciplines.

Il a pour objectif de renforcer les compétences en langues vivantes étrangères des enseignants français et de développer la coopération bilatérale avec les pays concernés.

Les enseignants participent à la vie d’un établissement scolaire européen (observation de cours et de pratiques pédagogiques, conduite de cours en binôme avec un collègue étranger, étude de dispositifs d’accompagnement des élèves, analyse des procédures d’évaluation, d’orientation ou d’encadrement).

Procédure de candidature

L’inscription se fait en ligne sur le site du Ciep http://www.ciep.fr/sejours-professionnels

Pour le Royaume-Uni, les enseignants français doivent obligatoirement joindre à leur dossier de candidature l’engagement écrit d’un établissement d’accueil.

Pour les autres destinations, il n’est pas nécessaire d’avoir un partenaire identifié. Cependant, si le candidat a déjà un établissement d’accueil, il doit le mentionner dans son dossier pour qu’il en soit tenu compte. Cet établissement d’accueil européen doit s’inscrire auprès de l’organisme gérant ce programme dans son pays.

Les candidats sont invités à consulter l’annexe 2 B.1.

B.1.2 Accueil d’enseignants européens (Allemagne, Autriche, Espagne, Irlande, Italie, Portugal, Royaume-Uni) dans un établissement public du second degré en France

Les établissements scolaires français peuvent également accueillir un collègue européen pour une durée de deux semaines. Les enseignants étrangers candidats auront, de leur côté, procédé à leur inscription auprès de l’organisme gérant ce programme dans leur pays.

Procédure de candidature pour les établissements français

L’inscription se fait en ligne sur le site du Ciep http://www.ciep.fr/sejours-professionnels

Les établissements candidats sont invités à consulter l’annexe 2. – B.1.

C – Enseignement public : programme pour les enseignants des premier et second degrés

C.1 Stages de perfectionnement linguistique, pédagogique et culturel à l’étranger

Le Ciep, en liaison avec l’inspection générale de l’éducation nationale, gère la mise en œuvre et le suivi administratif et financier de ces stages. Le programme s’adresse aux enseignants du premier degré et aux enseignants de langues et de disciplines non linguistiques du second degré.

Objectifs et durée

Les stages, de durée variable selon la langue et le pays, se déroulent pendant les congés scolaires d’été. Ils visent à renforcer les compétences linguistiques, culturelles et pédagogiques des enseignants. Les langues concernées pour le premier degré sont l’allemand et l’anglais et, pour le second degré, l’allemand, l’anglais, le chinois, l’espagnol, l’italien et le portugais.

Procédure de candidature

L’inscription se fait en ligne sur le site du Ciep : http://www.ciep.fr/language-courses/faq

Les demandes formulées ne peuvent porter que sur une seule action de formation. Toutefois, les candidats sont autorisés à formuler un second vœu au cas où le stage demandé serait complet. Il convient de ne remplir qu’une seule fiche de candidature.

Les candidats retenus ont l’obligation de suivre l’intégralité du programme du stage et de respecter les dates d’arrivée et de départ arrêtées et publiées dans les fiches d’information. La présence et l’assiduité sont contrôlées par l’organisme de formation. Les stagiaires ont obligation de répondre à un questionnaire d’évaluation à la fin de la formation. Les participants aux stages remettent un bilan de fin de stage qu’ils adresseront aux inspecteurs concernés de leur académie (IEN 1er degré, IA/IPR, IEN/EG) ainsi qu’une copie au Ciep.

Les candidats sont invités à consulter l’annexe 2.- C.1.

D – Enseignement public et privé sous contrat : programme pour les enseignants des premier et second degrés et les professeurs de français langue étrangère (Fle)

D.1 Codofil : séjour en Louisiane

Le Ciep gère la mise en œuvre et le suivi administratif de ce programme.

Au titre du soutien que la France apporte aux États-Unis pour le développement de la langue française en Louisiane, des postes d’enseignants dans les écoles de cet État sont ouverts aux instituteurs, aux professeurs des écoles ainsi qu’aux professeurs certifiés, agrégés et assimilés des disciplines suivantes : lettres, histoire et géographie, mathématiques, sciences physiques et chimiques, sciences de la vie et de la Terre, langues vivantes, éducation physique et sportive.

Objectifs et durée

Ce programme d’une année scolaire (renouvelable deux fois) est piloté par le conseil pour le développement du français en Louisiane (Codofil) et le département de l’éducation de l’État de Louisiane (LDE), en partenariat, en France, avec le ministère des affaires étrangères et du développement international et le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Les accords de coopération franco-louisianais ont pour objectifs de :

– favoriser le perfectionnement linguistique des professeurs des écoles et instituteurs français qui peuvent être appelés, à leur retour, à enseigner l’anglais à l’école primaire ;

– proposer aux enseignants une ouverture sur une culture et un système éducatif différents du leur ;

– permettre aux professeurs de français langue étrangère de parfaire leur pratique professionnelle.

Procédure de candidature et éligibilité

Les postes sont ouverts aux enseignants titulaires ou non de l’enseignement public et privé et aux enseignants de Fle. Tous les candidats doivent justifier de trois années d’expérience professionnelle (les années d’assistanat de langue et de stage avant titularisation ne sont pas prises en compte). Le candidat doit enseigner à temps complet au moment du dépôt du dossier.

Les enseignants titulaires de l’enseignement public doivent demander un détachement, qui sera accordé sous réserve de l’avis favorable donné par le supérieur hiérarchique. Ce détachement prend effet au 1er août 2015 pour une période d’un an renouvelable deux fois. À l’issue de ce détachement, les enseignants sont réintégrés dans leur département/académie d’origine. Ils pourront ensuite solliciter un nouveau détachement ou une disponibilité.

Les enseignants titulaires de l’enseignement privé doivent demander une disponibilité pour convenance personnelle.

Les candidats Fle doivent justifier d’une maîtrise ou d’un master de français langue étrangère (Fle). Ne seront pris en compte que les diplômes acquis à la date du dépôt de candidature.

Conditions de participation et de séjour

Les avis des supérieurs hiérarchiques doivent porter sur les compétences linguistiques des candidats, leurs motivations et faculté à adapter leur enseignement en français à des élèves non francophones dans un contexte culturel nouveau, leur capacité à s’adapter aux usages scolaires en vigueur dans le pays d’accueil, et leur désir de contribuer, à leur retour en France, à la connaissance de la langue et de la civilisation nord-américaines.

Chaque participant doit remettre, à la fin de son séjour, au consulat général de France à La Nouvelle-Orléans, un rapport qui sera communiqué à la direction générale de la mondialisation, du développement et des partenariats – (DGMDP) du ministère des affaires étrangères et du développement international, à la direction des relations européennes et internationales et de la coopération – (département Amérique, Afrique du Nord et Moyen-Orient – Dreic 1B) et à la direction générale de l’enseignement scolaire (département des relations européennes et internationales Dgesco-DEI) du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

En raison de la décentralisation administrative du système scolaire américain, les autorités louisianaises ne connaîtront les postes à pourvoir qu’à partir du 30 avril 2015. Aucune liste de postes vacants ne peut donc être publiée à l’attention des candidats.

Les postes sont à pourvoir au 1er août 2015. Les candidats recrutés s’engagent à participer à un stage préparant à la prise de fonction, organisé par le département de l’éducation louisianais, la dernière semaine du mois de juillet ou la première semaine du mois d’août 2015 (dates à confirmer en fonction de celle de la rentrée scolaire en Louisiane).

Les enseignants sont généralement affectés dans des établissements publics ; il existe toutefois quelques postes dans des établissements privés. Durant leur période de service en Louisiane, les enseignants relèvent des autorités scolaires locales et doivent se conformer à l’organisation et au règlement de leur établissement d’accueil.

Organisation du service des enseignants

Les personnels recrutés sont appelés à enseigner la langue française ou à enseigner certaines matières en français (programme dit « d’immersion ») dans des établissements louisianais des premier et second degrés (d’un niveau correspondant au collège français ; il n’existe pas de poste au niveau lycée dans ces établissements). Les professeurs de Fle et les professeurs de lettres et de langues vivantes enseignent le français langue étrangère.

Les enseignants d’autres disciplines et les enseignants du premier degré enseignent en français, dans les classes d’immersion, les matières du programme américain. En cas d’affectation en école homologuée, les enseignants appliqueront les programmes français.

Pour tous les enseignants, y compris ceux qui enseignent en classes d’immersion, une sensibilité à l’interculturel est attendue ; une expérience ou une formation en didactique des langues est appréciée.

Les candidats sont invités à consulter l’annexe 2. – D.1. Ils sont également invités à lire attentivement l’annexe 4 où ils trouveront des informations relatives aux conditions de rémunération et d’imposition ainsi que quelques recommandations complémentaires.

Pour la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche
et par délégation,
La directrice générale de l’enseignement scolaire,
Florence Robine

Annexe 1
Tableau récapitulatif des programmes d’échanges par public concerné

Annexe 2
Calendrier de dépôt et de traitement des candidatures

Annexe 3
Échange franco-allemand d’enseignants du 1er degré

Annexe 4
Informations complémentaires sur les séjours en Louisiane

Des échanges poste pour poste avec le Québec sont organisés pour l’année scolaire 2014-2015 entre des enseignants du premier degré de la grande section de maternelle au cours moyen deuxième année ; les enseignants français spécialisés (option D) peuvent également postuler. Jusqu’à quinze candidats seront sélectionnés.

lire la suite de cet article

Etre Volontaire International, c’est partir pour une mission professionnelle à l’étranger tout en bénéficiant d’un statut public protecteur.

  Le V.I est placé sous la tutelle de l’Ambassade de France.

De 6 à 24 mois, les missions s’effectuent :

–  en entreprise,

–  au sein d’une structure française, publique ou para-publique, relevant du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International ou du Ministère de l’Economie ,

–  dans une structure publique locale étrangère (centres de recherche et universités publiques),

–  auprès d’organisations internationales ou d’associations agréées.

Le Volontariat International n’est pas du bénévolat.
Les V.I perçoivent mensuellement une indemnité forfaitaire, variable suivant le pays d’affectation, mais indépendante du niveau de qualification.

Destiné principalement aux étudiants, jeunes diplômés, ou chercheurs d’emploi, de 18 à 28 ans, le Volontariat International est une expérience professionnelle enrichissante, véritable tremplin pour une carrière internationale.

Tous les métiers sont concernés:

–  en entreprise : finances, marketing, commerce international, contrôle de gestion, comptabilité, mécanique, électronique, télécommunications, informatique, BTP, agronomie, tourisme, droit, ressources humaines…

–  en administration : animation culturelle, enseignement, veille économique, commerciale ou scientifique, informatique, sciences politiques, droit, économie, recherche, médecine, hôtellerie-restauration…

Vous devez avoir entre 18 et 28 ans, être de nationalité française ou européenne et être en règle avec les obligations de service national de votre pays. Mais surtout faire preuve d’esprit d’initiative et d’une forte motivation.

 

La suite sur le site CIVIWEB.com

NOR : MENE1422302N
note de service n° 2014-123 du 23-9-2014
MENESR – DGESCO B2-MOM

 


Texte adressé aux rectrices et recteurs d’académie ; aux inspectrices et inspecteurs d’académie-directrices et directeurs académiques des services de l’éducation nationale

La présente note de service a pour objet de préciser les conditions dans lesquelles les candidats à un poste en principauté d’Andorre doivent déposer leur candidature au titre de l’année scolaire 2015-2016.

Les personnels retenus sont affectés dans la principauté d’Andorre sans limite de durée. Lorsqu’ils souhaitent quitter l’Andorre, ils sont affectés prioritairement dans leur département ou académie d’origine.

L’enseignement français en Andorre est régi par une convention entre le gouvernement de la République française et le gouvernement de la principauté d’Andorre dans le domaine de l’enseignement qui a été signée le 24 septembre 2003 (Journal officiel de la République française du 12 janvier 2006).

Cette convention prend en compte les besoins spécifiques de l’Andorre en adaptant l’enseignement dispensé dans les établissements français de la principauté.

Ces établissements sont placés sous la responsabilité d’un délégué à l’enseignement relevant du ministre français de l’éducation nationale.

L’enseignement dispensé, conforme à celui des établissements publics de la République française, sanctionné par des diplômes français, fait l’objet de mesures d’aménagement pour permettre un renforcement de l’enseignement de la langue catalane, de l’histoire, de la géographie et des institutions de l’Andorre.

lire la suite de cet article

Des échanges poste pour poste avec le Québec sont organisés pour l’année scolaire 2014-2015 entre des enseignants du premier degré de la grande section de maternelle au cours moyen deuxième année ; les enseignants français spécialisés (option D) peuvent également postuler. Jusqu’à quinze candidats seront sélectionnés.

lire la suite de cet article

francediplomatieLe français est une langue mondiale, parlée dans une trentaine d’États sur les cinq continents. Il est l’une des rares langues à être enseignée dans les systèmes éducatifs de tous les pays et à bénéficier du statut de langue officielle ou de travail dans les organisations internationales. Les évolutions du monde lui sont favorables.

Contrairement à une idée reçue, le nombre de ses locuteurs ne cesse d’augmenter. Grâce à la croissance démographique de l’Afrique, les francophones pourraient être plus de 700 millions en 2050. La mondialisation et la révolution numérique leur apportent une possibilité inédite de tisser des liens, de partager des informations, des savoirs, des contenus culturels. Elles leur offrent la chance de renforcer leur unité et leur identité. Mais ces transformations ne produiront les effets attendus que si les francophones savent, dès maintenant, saisir les opportunités qui se présentent à eux.

Transmettre le français aux nouvelles générations du monde francophone, rendre son apprentissage attractif pour le reste de la planète, étendre son usage dans l’espace numérique, dans la diplomatie et les échanges économiques : telle est la stratégie de la France, qui a fait de la diversité linguistique et de la promotion du français une des composantes majeures de sa politique étrangère.

promouvoir le français dans le mondePromouvoir la langue française dans le monde

Brochure de présentation de la stratégie du ministère des Affaires étrangères et du Développement international en matière de promotion de la langue française à l’étranger;

 

Lire le document en ligne

 

l'Assurance retraiteCarrière internationale : en France et à l’étranger

Vous exercez ou avez exercé votre activité professionnelle en France et à l’étranger ?

Si vous avez cotisé au régime général, la rubrique du site  de l’assurance retraite vous concerne quelle que soit votre nationalité.

« Articles plus anciens

%d blogueurs aiment cette page :