Informations officielles

Vous consultez actuellement les archives de la rubrique Informations officielles

L’Institut français, un nouvel acteur pour mettre en œuvre la diplomatie culturelle de la France

L’Institut français est l’opérateur de l’action culturelle extérieure de la France. Il a été créé par la loi du 27 juillet 2010 relative à l’action extérieure de l’État et par son décret d’application du 30 décembre 2010.
Placé sous la tutelle du ministère des Affaires étrangères et du Développement international, il est chargé, dans le cadre de la politique et des orientations arrêtées par l’État, de porter une ambition renouvelée pour la diplomatie d’influence. Il doit contribuer au rayonnement de la France à l’étranger dans un dialogue renforcé avec les cultures étrangères et répondre à la demande de France dans une démarche d’écoute, de partenariat et d’ouverture. Présidé par Xavier Darcos, l’Institut français se substitue à l’association Culturesfrance sous la forme d’un EPIC (établissement public à caractère industriel et commercial).

lire la suite de cet article

Mot d’Annick Girardin, secrétaire d’Etat chargée du Développement et de la Francophonie

« Je suis très heureuse de vous accueillir sur ce site Internet. Il a pour objectif de vous apporter des informations concrètes sur les nombreux projets de développement menés par la France dans les pays prioritaires où elle concentre son effort de solidarité en subventions et dons.

Annick Girardin

Cet espace est celui de la transparence. Pour les citoyens des pays auxquels nous apportons notre soutien. Mais également envers les Françaises et les Français qui désirent être mieux informés de la pertinence de l’aide au développement.

C’est aussi un espace participatif. Le dispositif « contrôle citoyen » vous permet de réagir, de nous interpeller ou de nous interroger sur les projets présentés. Je souhaite encourager ce dialogue entre les citoyennes et les citoyens, les acteurs locaux et les responsables français des politiques de développement.

Ces pages symbolisent la rénovation de la politique française de développement engagée depuis 2012 en faveur d’une politique plus transparente, plus cohérente, plus efficace. Cette politique contribue à bâtir, ensemble, un monde plus solidaire et donc plus humain. »

Annick Girardin, secrétaire d’Etat chargée du Développement et de la Francophonie
@AnnickGirardin

Parties prenantes


logo_mfcp
L'Agence française de développement

francediplomatieVotre domicile fiscal (extrait du site France diplomatie)

Soyez parfaitement informé de votre statut fiscal (résident ou non-résident) dans votre pays d’accueil afin de définir clairement votre assujettissement à la fiscalité locale ou française. Vous éviterez ainsi des surprises désagréables au moment de votre départ définitif du pays d’accueil ou lors de votre retour en France.

lire la suite de cet article

edunatA connaître absolument !

L’éducation nationale propose un ensemble de services en ligne pour rendre son administration plus simple, plus efficace et plus proche, à destination des élèves, des parents et des enseignants.

Exemples :

Agir contre le harcèlement -Que faire ? Qui contacter ?

Éduthèque Des ressources scientifiques et culturelles pour enseigner.

Annuaire de l’Éducation Rechercher une école, un collège, un lycée, un CIO, etc.

(…)

Découvrez ici tous les autres services

Pour préparer un éventuel retour en France : connaissez vous le site de la bourse interministérielle de l’emploi public ?

La Bourse est un espace destiné à la mise en ligne des emplois vacants proposés à la candidature externe par l’ensemble des recruteurs publics afin de favoriser la mobilité des agents. Depuis la rentrée universitaire 2009, la BIEP propose également des offres de stage dans les services de l’État ainsi qu’un espace informatif à destination des candidats et des recruteurs.

Elle est ouverte à l’ensemble des agents des fonctions publiques de l’Etat, territoriale et hospitalière ainsi qu’aux personnes handicapées qui postulent pour un recrutement par contrat donnant vocation à titularisation. Certains postes sont également ouverts à des personnes souhaitant travailler sous contrat.

La BIEP est complétée par des bourses régionales interministérielles de l’emploi public (BRIEP), actuellement mises en ligne par les Plates-formes régionales d’appui interministériel à la gestion des ressources humaines.

Lu sur le site le petitjournal.com :

A 36 ans, le député du Lot-et-Garonne remplace au pied levé Thomas Thévenoud comme secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Pur produit des grandes écoles françaises, de père allemand, cet ancien partisan de Strauss-Kahn avait choisi de soutenir Hollande lors des primaires du PS

Le débarquement rocambolesque de Thomas Thévenoud de son poste au bout de neuf jours, pour impôts non payés, permet à Matthias Fekl de sortir de l’ombre. Les deux hommes sont proches, il y a quelques jours à peine, c’est ce nom que M. Thévenoud suggérait pour lui succéder au poste de porte-parole du groupe PS à l’Assemblée nationale

lire la suite sur le site du Petit Journal

 

boNOR : MENH1419568N

note de service n° 2014-109 du 14-8-2014

MENESR – DGRH B2-1

 


Texte adressé aux rectrices et recteurs d’académie ; aux vice-recteurs ; aux inspectrices et inspecteurs d’académie-directrices et directeurs académiques des services de l’éducation nationale ; au chef de service de l’éducation de Saint-Pierre-et-Miquelon
Références : loi organique n° 2004-192 du 27-2-2004 ; décret n° 85-986 du 16-9-1985 ; décret n° 96-1026 du 26-11-1996 ; décret n° 96-1028 du 27-11-1996 ; convention n° HC/56-07 du 4-4-2007
La note de service n° 2013-165 du 25-10-2013 est abrogée

La présente note de service a pour objet d’indiquer les modalités de dépôt et de traitement des candidatures des personnels enseignants spécialisés du premier degré à une mise à disposition de la Polynésie française pour la rentrée scolaire d’août 2015.

Les personnels enseignants spécialisés de l’enseignement du premier degré, mis à la disposition du gouvernement de la Polynésie française, restent placés sous l’autorité hiérarchique du ministre de l’éducation nationale et de son représentant, le vice-recteur de la Polynésie française, qui assure la gestion de leur carrière en lien avec la direction générale des ressources humaines (DGRH).

Ils exercent leur mission d’enseignement sous la responsabilité du ministre chargé de l’éducation de la Polynésie française. Ils sont affectés sur des postes précis.

La Polynésie française bénéficie d’une compétence générale en matière d’organisation des enseignements. Les écoles dans lesquelles ces personnels remplissent leurs missions relèvent de cette compétence. Ces personnels sont rémunérés par le vice-rectorat sur le budget du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Tous les personnels enseignants spécialisés du premier degré peuvent faire acte de candidature afin d’obtenir une mise à disposition (MAD) en Polynésie française.

lire la suite de cet article

boNOR : MENH1419562N

note de service n° 2014-108 du 14-8-2014

MENESR – DGRH B2-1

 


Texte adressé aux rectrices et recteurs d’académie ; aux vice-recteurs de Polynésie française, Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna, Mayotte ; aux inspectrices et inspecteurs d’académie-directrices et directeurs académiques des services de l’éducation nationale ; au chef de service de l’éducation de Saint-Pierre-et-Miquelon
Références : décret n° 85-986 du 16-9-1985 ; décret n° 96-1026 du 26-11-1996 ; décret n° 96-1028 du 27-11-1996 ; convention du 18-10-2011
La note de service n° 2012-132 du 21-8-2012 est abrogée

La présente note de service a pour objet d’indiquer les modalités de dépôt et de traitement des candidatures des personnels enseignants spécialisés du premier degré à une mise à disposition de la Nouvelle-Calédonie pour la rentrée scolaire de février 2015.
Occuper un poste dans cette collectivité implique de la part des candidats un engagement professionnel et une capacité d’adaptation importants. Ils sont donc invités à lire très attentivement la présente note et à consulter le site du vice-rectorat.

I – Conditions de recrutement

Seuls les personnels enseignants du premier degré spécialisés titulaires du CAEAA/CAFIMF, CAFIPEMF, du CAEI/CAPSAIS/CAPA-SH, ou du diplôme de psychologue scolaire peuvent faire acte de candidature.

Aucune liste des postes vacants n’est publiée.

Les demandes doivent, sous peine de nullité, être formulées exclusivement au moyen des imprimés portant la mention « rentrée 2015 ».

Les personnels ayant déjà exercé leurs fonctions dans une collectivité d’outre-mer ne peuvent déposer une nouvelle candidature qu’à l’issue d’une affectation d’une durée minimale de deux ans hors de l’une de ces collectivités.

L’attention des candidats est appelée sur le fait qu’ils peuvent, simultanément, solliciter un changement de département et présenter une candidature pour la Nouvelle-Calédonie au titre de la même année. Priorité sera donnée à l’affectation en collectivité d’outre-mer et leur demande de changement de département sera alors annulée.
Les agents nommés dans une nouvelle académie au 1er septembre 2014 suite aux opérations du mouvement national ne seront pas prioritaires pour obtenir une mise à disposition de la Nouvelle-Calédonie.

lire la suite de cet article

boAppel à candidature

Programme d’études en Allemagne pour professeurs d’histoire et géographie titulaires

NOR : MENC1400371V
avis du 12-8-2014
MENESR – DREIC B2

Organisé dans le cadre d’une coopération entre le ministère français chargé de l’éducation nationale et le ministère de l’éducation du land de Hesse, et financé par le ministère français chargé des affaires étrangères, ce programme offre la possibilité aux professeurs d’histoire et géographie titulaires d’effectuer un mois de formation pratique et pédagogique en Allemagne.

Durant cette période, leur remplacement est assuré par les académies concernées.

Ce programme vise à former ces professeurs à l’enseignement en langue allemande d’une partie du programme français de leur discipline. Il s’adresse tout particulièrement aux professeurs souhaitant préparer une certification complémentaire d’enseignement en langue étrangère d’une discipline non linguistique, en vue d’enseigner notamment dans les sections européennes et les sections conduisant à la délivrance simultanée du baccalauréat et de l’Abitur.

Les candidats retenus par une commission de sélection franco-allemande sont accueillis à l’université et au Studienseminar für Gymnasien de Francfort-sur-le-Main. Ils effectuent un stage d’enseignement au sein d’un établissement d’enseignement secondaire et suivent en parallèle un programme de formation spécifique à l’université, orienté d’après leur discipline et complété par des cours de perfectionnement en allemand, sous la responsabilité d’un tuteur allemand.

Durée du stage : 1 mois (du 1er au 28 février 2015) – aucune prolongation n’est possible.

Aide financière : 382 €

Conditions de candidature :
– être professeur d’histoire et géographie titulaire ;
– attention : seuls les dossiers comportant l’accord formel du recteur ou de son représentant pour la présentation de cette candidature sont éligibles à ce programme et présentés à la commission de sélection ;
– bonne connaissance de l’allemand correspondant au niveau B2 du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL). Les candidats joignent à leur dossier de candidature le formulaire du DAAD.

Candidature en ligne sur le site Internet http://paris.daad.de/ (rubrique « Bourses »).

Renseignements : DAAD, Office allemand d’échanges universitaires, Monsieur Kilian Quenstedt – DAAD Paris, Hôtel Duret de Chevry, 8 rue du parc Royal, 75003 Paris, téléphone : 01 44 17 02 38,  fax : 01 44 17 02 31, mail : profs-stagiaires@daad.de

Date limite de dépôt des dossiers : 15 octobre 2014

boLe détachement vous permet d’exercer vos fonctions dans une administration ou un organisme d’accueil tout en conservant vos droits à l’avancement dans votre corps d’origine.

Définition des règles administratives

Le détachement est l’une des six positions prévue par le statut général des fonctionnaires de l’État. En détachement, vous exercez vos fonctions dans une administration ou un organisme d’accueil, qui vous rémunère. Vous conservez  vos droits à l’avancement dans votre corps d’origine.

Pendant la durée du détachement, vous serez soumis aux règles régissant vos nouvelles fonctions (rémunération, horaires, notation, etc.).

lire la suite de cet article

« Articles plus anciens § Articles plus récents »

%d blogueurs aiment cette page :